La CAPEB se mobilise pour soutenir les artisans du bâtiment dans cette crise


Montauban, le 17 mars 2020 – Les mesures de confinement annoncées hier soir par le Président de la République, le Ministre de l’intérieur et le Ministre de la santé, ont marqué un pas de plus dans la lutte de la propagation du covid-19 avec des conséquences certaines pour les entreprises artisanales du bâtiment.Dans ce contexte, la CAPEB se met en ordre de bataille pour aider les artisans du bâtiment dans l’application de ces consignes et la mise en œuvre des mesures de soutien déployées par le Gouvernement. « Nous faisons face aujourd’hui à une situation exceptionnelle, sur le plan sanitaire et humain provoquée par la propagation du covid-19. Les mesures de confinement annoncées hier par le Gouvernement, bien trop floues,  impactent fortement l’organisation et le travail sur les chantiers. A cet égard, et dans l’attente de précisions sur la mise en œuvre de certaines des mesures, nous recommandons aux chefs d’entreprises de cesser toutes activités sauf exception (dépannage d’urgence et interventions sur site pouvant mettre en danger la sécurité des personnes et des équipements). Et tout cela dans le respect scrupuleux des consignes de sécurité sanitaire. » 

Dans ce contexte d’urgence sanitaire, la CAPEB appelle tous les chefs d’entreprises artisanales du bâtiment à : 

1) Prendre toutes les dispositions pour respecter les consignes de sécurité en matière sanitaire (distance d’un mètre, pas de contact physique, masques, etc.) sur les chantiers mais également lors du transport des ouvriers et des pauses/ déjeuner, etc. Vous trouverez à ce titre, un modèle de justificatif à établir pour chaque salarié.

2) Donner la priorité à la mise en sécurité des installations et des chantiers en cours

3) S’assurer de l’accord de son client et de ses salariés avant toute intervention sur un chantier en site occupé ou en construction neuve

4) Arrêter sauf exception, au plus tard ce soir, la réalisation de leurs chantiers dans la mesure où la responsabilité du chef d’entreprise pourrait être recherchée en cas d’infection des salariés et des clients. Les solutions transitoires et demandes en attentes :Face à cette situation inédite, de nombreux chefs d’entreprises seront contraints de mettre en chômage partiel une partie de leurs salariés, dont le coût sera pris en charge par le Gouvernement. La CAPEB appelle les entreprises à faire rapidement leur demande dans un délai d’un mois. 

Pour tout complément d’information, vous pouvez joindre le personnel administratif de la CAPEB sur leurs mails :

Service Juridique : Nadia Jules n.jules@capeb82.fr

Service généraux et formations : Christine Duvilliers c.altie@capeb82.fr

Service Technique : Stéphane Augé : s.auge@capeb82.fr 


Coronavirus