Commercialisation / Covid-19


Le contexte sanitaire actuel souligne l’intérêt pour les chef(fe)s d’entreprise de développer des solutions de commercialisation à distance en vue de maintenir l’activité.

La mise en place d’une telle stratégie de vente à distance pousse à la réflexion sur les capacités de l’entreprise à :

  • conserver le lien avec la clientèle ;
  • assurer la prise de commande à distance ;
  • éventuellement, assurer le paiement à distance ;
  • mettre en place une logistique de retrait et/ou la livraison des produits.

Au-delà des contacts téléphoniques avec les clientèles captives habituelles, le numérique peut être un facilitateur du maintien de l’activité en période de confinement. A fortiori pour les artisans qui ne détiennent pas de local commercial ni de magasin physique.

Consultez le panorama des outils numériques mobilisables sur le site du Gouvernement : https://www.clique-mon-commerce.gouv.fr/

Plusieurs options s’offrent aux indépendant(e)s pour gagner en visibilité en ligne et proposer des alternatives de vente à distance à leurs clientèles.

1/ Développement d’un site internet vitrine ou marchand pour booster les ventes directes :

L’intérêt pour une entreprise, même petite, d’avoir un site personnalisé est répandu dans la plupart des esprits des patrons. D’autant plus que créer un site internet semble aujourd’hui plus facile que jamais.

Que vous le fassiez vous-même ou le sous-traitiez, il existe en effet un très grand nombre de solutions (ce que vous constaterez en allant sur https://www.clique-mon-commerce.gouv.fr/ que nous avons déjà évoqué ci-dessus).

Choisir la meilleure pour son projet serait donc la principale question à se poser. Mais ça ne l’est pas !

Car avant de choisir le meilleur outil de fabrication ou la meilleure façon de faire, il ne faut surtout pas négliger le type de site que l’on imagine, ses objectifs, ses fonctionnalités, son contenu et donc son référencement. C’est même l’essentiel et cela s’appelle un cahier des charges !

Pour ne pas être déçu par rapport à vos performances liées à la visibilité, il vous faut être précis sur ces points dès le départ. Que le site ensuite soit fait de telle manière ou d’une autre est secondaire, et le choix de la solution sera même facilité par ce travail de réflexion préliminaire.

Nous ne détaillerons pas ici comment faire un bon cahier des charges pour un site internet, sachez qu’il peut être important de vous faire aider par un professionnel du web.

Sur ce point, la CMA 82 peut vous accompagner, il suffit de nous le demander !

2/ Exploitation commerciale des réseaux sociaux pour capitaliser sur la communauté existante :

Les réseaux sociaux existants de l’entreprise permettent de communiquer sur votre offre et votre actualité (promotions, nouveaux horaires de livraison ou de collecte de marchandises…).

De plus, l’adhésion à des groupes et des collectifs solidaires permet de relayer plus largement les contenus et de toucher de nouvelles cibles avec la possibilité de prise de contact via les messageries privées.

Quelques exemples en Tarn-et-Garonne :

Ce groupe Facebook est ouvert à tous les commerçants et artisans locaux. Il n’y a pas de limite de publications et ni de sélection à l’entrée. Le groupe a été créé pour réunir les pages professionnelles des chefs d’entreprise et leur permettre d’être mieux localisés – visibles sur les réseaux sociaux.

Ce groupe Facebook est également ouverts à tous les commerçants et artisans du territoire. Les membres sont libres d’y publier pour partager leur activité, faire connaître leurs produits/services et notamment valoriser leurs offres promotionnelles du moment.

Ce groupe Facebook créé suite à l’annulation des marchés de Noël et événements de fin d’année est dédié aux professionnels des métiers d’art et propose un rayonnement régional. Il faut formuler une demande pour être sélectionné(e) et les publications sont limitées à deux par jour.

3/ Adhésion à des Market Place pour un rayonnement commercial élargi :

Les “Market Place” ou Places de Marché sont des plateformes qui visent à mettre en relation des acheteurs et des vendeurs sur internet. Cette fonctionnalité marchande est généralement proposée moyennant une compensation financière comme des frais d’adhésion et/ou une commission sur les ventes réalisées. Mais certaines initiatives solidaires ont récemment vu le jour dans ce contexte de crise sanitaire…

Lancée en octobre 2020, cette Place de Marché payante dédiée au secteur des Métiers d’Art en Occitanie propose aux internautes une sélection de créations uniques produites et vendues par des entreprise de la région. L’objectif étant d’accompagner les professionnels dans la sauvegarde et la mise en lumière de leurs savoir-faire qui font patrimoine culturel.

Il s’agit d’une plateforme internationale payante de vente d’articles créatifs qui bénéficie d’une visibilité notoire et d’un vaste réseau de diffusion. La Market Place prône des valeurs éthiques et se positionne dans une optique de valorisation des ouvrages “faits-mains”.

AchatVille est une Place de Marché conçue pour développer et animer l’offre commerciale et de services des territoires. Créée il y a plus de vingt ans, la plateforme est déclinable par collectivité et permet d’avoir accès aux différents professionnels locaux qui se sont construit un point de vente en ligne.

Cette plateforme payante offre aux professionnels une solution pour créer leur propre boutique en ligne. Pour l’internaute, la sélection peut être effectuée par proximité géographique ou par secteur d’activité (mode, alimentaire, bien-être…). Pour le professionnels, l’abonnement se fait à la carte et sans engagement.

Cette Place de Marché solidaire et gratuite regroupe tous les secteurs d’activité et propose de mettre en relation les clients et les professionnels locaux, sans en être intermédiaire. La plateforme associative s’inscrit dans la durabilité et fait le choix de privilégier les produits locaux, le commerce local et les circuits courts.

4/ Bons d’achat et chèques cadeaux pour soutenir les activités de proximité :

Un vaste élan solidaire national apparu depuis le 1er confinement permet aux internautes de commander des bons d’achat utilisables pendant 1 an auprès de professionnels référencés partout en France.

De même, les associations locales d’artisans et de commerçants développent des initiatives solidaires et invitent la population à acheter des chèques cadeaux utilisables chez les professionnels adhérents à leur réouverture.

Quelques exemples en Tarn-et-Garonne :

5/ Inscription à des sites de référencement pour gagner en visibilité et soutenir votre démarche commerciale :

Différents sites de référencement des professionnels sont apparus depuis le début de la crise sanitaire. Assurer une présence sur ces supports, notamment ceux développés par les institutionnels, permet de renforcer la visibilité de l’entreprise et donner du poids aux différentes démarches commerciales que vous mettez en œuvre.

Afin de soutenir les artisans et commerçants d’Occitanie, la Région lance une plateforme digitale entièrement gratuite permettant aux consommateurs de trouver des produits de la vie courante confectionnés ou manufacturés près de chez eux. La plateforme offre la possibilité aux artisans – commerçants proposant de la commande directe ou du retrait en magasin d’être référencés et de bénéficier d’une visibilité régionale. Les catégories de produits proposés sont multiples et représentatives des filières d’activité locales.

La Région Occitanie a ouvert récemment sa plateforme aux restaurateurs et aux traiteurs proposant la livraison à domicile ou à emporter. Le grand public a la possibilité de géolocaliser les professionnels livrant à proximité de leur domicile sur une carte interactive. Les habitants du territoire peuvent d’ores et déjà rentrer en contact auprès de plus de 4 000 producteurs et commerces alimentaires enregistrés sur la plateforme.


Votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat peut vous accompagner dans l’analyse de vos besoins numériques et vos démarches de commercialisation. N’hésitez pas à nous contacter :

Service Économique – 05 63 63 09 58 – serveco@cm-montauban.fr


Coronavirus Numérique une